FANDOM


Logo.png

Logo de Code Lyoko.

Code Lyoko[1] est une série télévisée d'animation française créée par Jérôme Mouscadet et diffusée en France depuis le 3 septembre 2003 sur France 3, depuis le 1er septembre 2004 sur Canal J et depuis le 19 décembre 2009 sur France 4. En Belgique, la série était diffusée sur La Deux, en Espagne sur Clan TVE, en Catalogne sur K3, au Canada sur Radio-Canada, aux États-Unis sur Cartoon Network et au Japon sur Disney XD et de nombreuses autres chaînes accompagnent le succès de Code Lyoko à l'international.

Synopsis

Quatre adolescents vivant en région parisienne découvrent une usine renfermant un ordinateur quantique. Jérémie, qui l'a découvert en premier, l'active et réveille par la même occasion un dangereux programme appelé XANA : un programme multi-agent, à la base créé par Franz Hopper pour contrer un projet militaire : le projet Carthage. XANA, qui a ensuite pris son indépendance, cherche maintenant à prendre le contrôle du monde.

Pour cela, il infecte des tours mémorielles, qui lui servent d'intermédiaire avec le monde réel, dans les territoires de Lyoko. Aelita, une jeune créature humanoïde virtuelle, la fille de Franz Hopper, est la seule ennemie de XANA présente sur Lyoko mais elle peut compter sur l'aide de quatre amis : Yumi Ishiyama, Ulrich Stern, Odd Della Robbia et Jérémie Belpois. Ils mènent une double vie dans le plus grand secret : simples collégiens la plupart du temps, ils deviennent sauveurs du monde quand XANA lance une attaque. Ils doivent garder leur secret car si les autorités venaient à apprendre la menace que représente XANA, elles éteindraient le supercalculateur. Cela entraînerait la destruction de Lyoko, et Aelita disparaîtrait donc à jamais.

Les quatre héros ont trouvé un passage vers cet univers virtuel. En plus du supercalculateur, l'usine désaffectée abrite aussi trois scanners qui leur permettent de se transférer sur Lyoko. Tandis que Jérémie se met aux commandes pour gérer le support technique, Odd, Yumi et Ulrich se rendent sur Lyoko. Ils y combattent les monstres virtuels de XANA pour protéger Aelita et l'aider à désactiver les tours pour arrêter les attaques grâce au code "Lyoko".

Fiche technique

  • Créateurs : Thomas Romain et Tania Palumbo
  • Producteur : Nicolas Atlan
  • Producteurs associés : Benoît Di Sabatino et Christophe Di Sabatino
  • Réalisateur : Jérôme Mouscadet
  • Directrice artistique : Tania Palumbo
  • Bible graphique : Thomas Romain et Tania Palumbo
  • Directeurs d'écriture : Sophie Decroisette (saison 1 à 3) puis Bruno Regeste (saison 4)
  • Bible littéraire : Carlo de Boutiny, Thomas Romain et Tania Palumbo
  • Scénaristes : Sophie Decroisette, Françoise Charpiat, Bruno Regeste, Bruno Merle, Laurent Turner, Jean-Rémi François, Frédéric Lenoir, Bertrand Veyne, François Déon, Guillaume Mautalent, Sébastien Oursel, Frédéric Valion, Hervé et Olivier Pérouze, Guillaume Enard, Cyril Tisz, Alain Serluppus et Karine Lollichon
  • Storyboardeurs : Monica Marten, Paul Béneteau, William Renaud, Olivier Poirette, Alain Le Dong, Marc Antoine Boidin, Philippe Riche et Christophe Pittet
  • Musique : Herman Martin et Serge Tavitian

Direction artistique :

  • Catherine Chislain (saison 1)
  • Cécile Florin (saison 2)
  • Marie-Line Landerwijn (saisons 3 et 4)

Voix françaises

Principales

  • Sophie Landresse : Aelita
  • Raphaëlle Bruneau : Jérémie, Odd
  • Géraldine Frippiat : Yumi
  • Marie-Line Landerwijn : Ulrich

Secondaires

  • Carole Baillien : Sissi, Nicolas
  • Mathieu Moreau : William, Franz Hopper (épisode 82)
  • Arnaud Léonard : Franz Hopper
  • Frédéric Meaux : Jim
  • Bruno Mullenaerts : Hervé, M. Delmas
  • Nathalie Stas : Milly, Mme Hertz
  • Julie Basecqz : Tamiya
  • Guylaine Gibert : Hiroki

Additionnelles

  • Frédéric Meaux : M. Ishiyama, Michel Belpois (épisode 82), M. Della Robbia, James Dunbar
  • Bruno Mullenaerts : M. Stern (épisodes 21 et 82), Chris Morales
  • Carole Baillien : Mme Stern
  • Christophe Hespel : Patrick Belpois, Nico (Subdigitals)
  • Alexandra Correa : Anthéa Hopper, Akiko Ishiyama, Mme. Della Robbia, Mme Dunbar, Yolande
  • Marie-Line Landerwijn : Mme Meyer, Rosa
  • Alexandre Crepet : Emmanuel Maillard (épisode 2), Michel Rouiller (épisode 40), l'inspecteur de police (épisode 41), M. Mirti (épisode 41), Pilote Graig (épisode 84)
  • Jennifer Baré : Mme Kensington (épisode 70), Responsable de la tour de contrôle (épisode 84)

Épisodes

Article détaillé : Épisodes

La série est composée de 97 épisodes répartis sur 4 saisons dont une préquelle en 2 parties préparée en même temps que la saison 3 en 2006.

Code Lyoko Évolution

Article détaillé : Code Lyoko Évolution

Le 31 mai 2011, Moonscoop a annoncé la production d'une nouvelle saison de 26 épisodes, baptisée Code Lyoko Évolution. La série est composée de 26 épisodes de 22 minutes. Le premier épisode a été diffusé en avant-première sur le site internet de France 4 à partir du 19 décembre 2012.

Distinctions

En 2006, la série a reçu le prix de l'export dans la catégorie animation[2].

Personnages

Principaux

Secondaires

Article détaillé : Personnages secondaires

Les monstres

Article détaillé : Monstres de XANA

Origines

Garage Kids fut le projet original, datant de 2001. Il s'agit à l'origine d'un pilote produit en 2001 chez Antefilms par Thomas Romain et Tania Palumbo. Les producteurs avaient été sensibles au dynamisme de la mise en scène du court métrage de fin d'études de ces deux étudiants aux Gobelins. Présenté comme un générique au festival international du film d'animation d'Annecy en 2000, "Les enfants font leur cinéma" rendait clairement hommage à l'animateur et réalisateur japonais Kōji Morimoto (Memories, Animatrix - Beyond...). Courant 2003, alors que les premiers scénarios commençaient à être écrits, Thomas Romain, l'instigateur du projet, a quitté la production. En effet, de profondes divergences étaient peu à peu apparues entre lui et les producteurs, à qui il reprochait certains choix artistiques et scénaristiques. Voyant son projet initial se transformer de plus en plus, il s'était recentré sur son autre grand projet: Ōban, Star-Racers, mené conjointement jusqu'alors. Le concept de Garage Kids a ensuite été fortement modifié au fil du développement jusqu’à obtenir le concept Code Lyoko, dessin animé 2D/3D.

Garage Kids

Article détaillé : Garage Kids

Garage Kids était un court-métrage en anglais représentant un avant-projet. Il introduit les personnages principaux, le concept de collégiens combattant en secret dans un monde virtuel contre une intelligence artificielle maléfique, et la phrase "can you keep a secret?" (en français : "peux-tu garder un secret ?"), qui est réutilisée aussi bien au sein de la série Code Lyoko que comme slogan publicitaire de la série.

Dans la saison 4, Code Lyoko rend hommage à Garage Kids en baptisant un lieu dans l'univers virtuel "Garage Skid".

Sources d'inspiration

  • L'usine s'inspire de l'Usine Renault de Boulogne-Billancourt, détruite aujourd'hui ; elle se trouve sur une île identique à l'île Seguin.
  • Le collège Kadic, quant à lui, s'inspire du Lycée Lakanal de Sceaux (Hauts-de-Seine) (Plan identique).

Il est à noter que beaucoup de lieux de la série s'inspirent de ceux du paysage français.

  • Dans le dessin animé, Jérémie et ses amis utilisent un superordinateur et il est précisé dans la saison 2 qu'il s'agit un ordinateur quantique, les scénaristes se sont inspirés du Cray X-MP.
  • Concernant la virtualisation, les scénaristes avouent s'être inspirés du récent Matrix et du film Tron.

Lieux

Monde réel

Plusieurs détails indiquent que l'action se situe en France :

  • Le symbole des ambulances est une étoile bleue à 6 branches comme le symbole français.
  • Les véhicules de police et pompiers sont également les mêmes qu'en France.
  • L'argent utilisé dans la série est l'euro.
  • Les numéros de téléphone apparaissant sur l'interface de Jérémie commencent par (33) qui est l'indicatif téléphonique de la France.
  • Dans l'épisode 4 "Carnet de bord", Ulrich dit à Jérémie un moment que le bus électrique se trouve au croisement de l'Avenue Molière et de la rue Melies, l'Avenue Molière se situe dans le 16e arrondissement de Paris; de plus, Molière et Méliès sont deux personnalités françaises.
  • Dans l'épisode 9 "Satellite", le satellite qui pointe le collège Kadic verrouille sa cible près de Paris et, de plus, la pétition signée par les élèves voulant récupérer leurs portables confisqués est écrite en français.
  • Dans l'épisode 36 "Marabounta", la piscine dans laquelle Ulrich va rejoindre Yumi est celle de Pontoise-Quartier Latin dans la rue de Pontoise du 5e arrondissement de Paris.
  • Dans l'épisode 37 "Intérêt commun", on reconnait un fourgon de la police française et de plus, la femme au micro parle de la Route nationale 7.
  • Dans l'épisode 75 "Corps céleste", le plus gros morceau de comète est dirigé vers l'usine, située en région parisienne et l'on peut apercevoir une carte de France avec les préfectures de région sur l'ordinateur de Jérémie.
  • Dans l'épisode 84 "Missile guidé", l'aéroport dans lequel Jérémie doit faire son baptême de l'air est celui du Bourget, l'avion de chasse de Jérémie, se trouve aux coordonnées 47°43′13″N 1°34′45″E et se dirige au NNE cap 42. Dans la réalité c'est la position de la centrale nucléaire de Saint-Laurent dans le Loir-et-Cher et la trajectoire passe par Boulogne-Billancourt, ville où se situe l'usine.
  • Dans l'épisode 89 "Il est sensé d'être insensé", le music-hall dans lequel le concert des Subdigitals doit avoir lieu est celui de l'Olympia dans le 9e arrondissement de Paris.
  • Les plans du collège Kadic ont été largement inspirés de ceux du lycée Lakanal à Sceaux dans les Hauts-de-Seine.
  • L'usine dans laquelle se trouve le super calculateur ne serait que l'ancienne usine Renault située sur l'Île Seguin à Boulogne-Billancourt.

L'histoire se passe dans un lieu dessiné en s'inspirant des Hauts-de-Seine, mais fictif puisque les lieux ayant servi d'inspiration sont bien plus éloignés entre eux que ne le sont les lieux de la série.

Monde virtuel : Lyoko

Article détaillé : Lyoko

Lyoko est un monde virtuel, parfois appelé à tort parallèle, créé par Franz Hopper juste avant XANA et dont ce dernier a pris contrôle afin de s'en servir comme une arme pour prendre dominer le monde. Mais Aelita est, depuis sa virtualisation, la gardienne de Lyoko. Elle s'occupe de désactiver les tours avec un halo rouge. Lyoko cache beaucoup de secrets, comme le 5e territoire et la mer numérique.

Ce monde virtuel est composé de cinq territoires (le territoire de la Forêt, le territoire de la Montagne, le territoire de la Banquise, le territoire du Désert et le 5e Territoire (répondant aussi au nom de Carthage). Les quatre premiers territoires sont appelés les territoires de surface et sont en charge de dix tours chacun (dont une dite « de/du passage » qui permet de voyager entre ces quatre territoires uniquement). Ce sont des sortes de banques de données qui fouillent les réseaux de la terre et qui sont par conséquent des interfaces entre Lyoko et le monde réel. Lorsqu'une tour s'active, elle devient rouge (tour activée par XANA) au lieu de bleue (tour non activée dans les 2 premières saisons de la série, les halos de tours désactivées deviendront blancs pendant les deux autres saisons, jusqu'à la mort de XANA). Il existe aussi des variantes : lorsque la tour est verte, c'est Jérémie qui l'active (cf : épisode 47 : Au meilleur de sa forme, épisode 51: Révélation et épisode 67: Mauvaise réplique) et lorsqu'elle est blanche il s'agit de Franz Hopper (cf : épisode 50 : Contact et épisode 51 : Révélation). Aussitôt l'activation par XANA effective, des pulsations sont émises en direction de la dite tour. Ces tours sont gardées par des monstres de XANA Kankrelat, Krabe, Frolion, Block, Mégatank, Tarentule, qui n'apparaissent que sur les territoires de surface. Plus occasionnellement, XANA peut envoyer des Mantas qui apparaissent habituellement sur le 5e territoire, mais qui apparaîtront en surface à la fin de la saison 2. Le 5e territoire est également le lieu de vie des Rampants qui semblent en être les gardiens. XANA a aussi des monstres spéciaux à sa disposition comme le Gardien, la Méduse ou encore le Kolosse (on peut aussi ajouter le Kalamar, les rekins ou encore les kongres dans cette liste, mais ils vivent dans le réseau).

Références

  1. On trouve parfois l'orthographe Lyokô (Image de l'épisode 54, noté Lyokô moins un); dans la série, Jérémie note Lyokō (Image de l'épisode 71)
  2. Code Lyoko reçoit le prix de l'export 2006

Liens externes

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard